Home Acceuil
Category

Acceuil

Lors de la dernière vague de chaleur, j’ai testé une recette de pate à tarte sans cuisson. C’est pratique mais aussi très rapide à faire.

Vous aurez besoin de :

  • ½ tasse de farine d’amande,
  • ½ tasse d’avoine à cuisson rapide,
  • 1.5 c.a.s d’huile,
  • 1,5 c.a.s. de sirop d’érable,
  • 1 c.a.s de beurre d’amande.

Il suffit de mettre tous les ingrédients au mixeur et de bien mélanger le tout.
Vous obtiendrez une pâte assez facile à manipuler afin de former votre fond de tarte.

Il suffit de façonner votre pâte à tarte dans un moule et de réfrigérer au moins 1h.

J’ai garni la mienne d’une simple crème à la fraise.

11 juin 2020 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Germer les lentilles, c’est très facile. C’est aussi possible de faire la même chose avec d’autres légumineuses comme les pois chiches. Je ne sais pas si vous avez déjà vécu ces petites expérimentations à l’école primaire. De mon côté, on imbibait du cotton avec de l’eau et on faisait pousser toute sorte de germination.

Avant de vous expliquer comment faire, venons-en aux faits. Pourquoi le faire? Quels en sont les bienfaits?

Bienfaits de germination de lentilles

Les lentilles et autres légumineuses sont souvent mal digérées par plusieurs personnes. Les lentilles contiennent l’acide phytique qui le rend difficile à digérer. En passant à travers le processus de germination, cet acide est neutralisé. De ce fait, durant le processus de digestion, notre corps est en mesure d’absorber davantage de vitamines et de minéraux.

Le fait de faire germer les lentilles change d’ailleurs leur composition. Elles passent de simples lentilles à de super lentilles car ce processus augmente le taux de vitamines et minéraux. On note surtout que c’est le cas, entres autres, pour la vitamine B et le carotène.

Ce processus augmente le taux de vitamine C dans les lentilles. En effet, les lentilles germées contiennent plus que le double en taux de vitamine C comparativement aux lentilles cuites régulières (6.5 mg versus 3 mg par portion). Cette vitamine est connue, entres autres, pour aider à un meilleur support immunitaire et facilite également l’absorption du fer par notre organisme.

Les légumineuses causent également des gaz à plusieurs personnes. Ce processus peut aider à réduire cet inconfort.

Un autre avantage des lentilles germées est qu’elles peuvent aider les personnes qui veulent contrôler leur apport calorique : elles contiennent en effet moins de calories (1/2 tasse = 41 calories) que leur équivalent en lentilles cuites (1/2 tasse = 115 calories).

Considérations à prendre

Bien que tout ça semble très avantageux, il est à noter que ce genre de lentilles ont un apport en fer et en potassium inférieurs aux lentilles régulières. Il est donc conseillé d’en tenir compte lorsque vous préparez à manger afin de créer un équilibre dans votre assiette.

Ce qui est encore plus intéressant, c’est que c’est très facile à faire. Vous avez besoin de lentilles régulières, d’un pot masson et d’un tissu léger pour recouvrir votre pot en verre.

Voici les étapes à suivre :
  • Laisser vos lentilles dans un grand bol qui contient de l’eau pendant toute une nuit. Gardez en tête que les lentilles vont doubler, voire même tripler de taille pendant ce processus.
  • Le lendemain matin, j’ai vidé l’eau et j’ai mis mes lentilles dans un bocal que j’ai refermé en me servant d’un tissu très fin et d’un élastique. Il faut garder le bocal à l’abris de la lumière. En le refermant, je le mettais à l’envers et je le couvrais avec un tissu. Chaque 12h (donc 2 fois par jour), il faut mettre de l’eau dans le pot de lentilles, secouer un peu pour faire pénétrer l’eau partout et à nouveau, laisser couler l’eau, recouvrir et renverser le pot à nouveau pour lui permettre de laisser couler l’eau restante. En gros, l’air doit circuler et les lentilles ne doivent pas tremper dans l’eau.
  • Au bout du 2ème jour, on remarque déjà des petites pousses. J’ai poursuivi le processus jusqu’au 4ème jour.
  • Lorsque vos lentilles sont prêtes, versez-les sur un tissu et laisser sécher quelques minutes avant de les ranger dans une boite et de les entreposer pendant une semaine maximum au frigidaire.
Quoi en faire?

Vous pouvez vous en servir comme si c’était des lentilles régulières et donc les utiliser dans vos salades, vos soupes, les incorporer à vos bols ou encore vous en servir dans des sandwichs ou sur des toasts.
Si vous voulez un goût plus doux et une texture moins croquante, vous pouvez les blanchir 3 min environ avant de les consommer.

Je présente plein d’idées recettes sur IG. N’hésitez pas à voir sur mon profile ou à m’écrire directement.

1 juin 2020 0 comment
6 Facebook Twitter Google + Pinterest

 

  • Tahini
  • Vinaigre de cidre de pomme et/ou jus de citron
  • Ail
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre
  • eau si vous la voulez plus liquide.

Mixer le tout.

Pour faire changement et l’adapter au plat que j’ai, je rajoute quelques épices. Voici quelques exemples : sumac ou mélange zaatar ou paprika fumé ou levure nutritionnelle, etc.

27 mai 2020 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Ma mère, c’est la queen des tartes au citron. Elle a au moins une dizaine de recettes, des glacées, des classiques et des plus crémeuses toutes aussi bonnes les unes que les autres. J’ai d’ailleurs sa recette classique de tarte au citron parmi mes premiers articles si ça vous tente. Par contre, aujourd’hui, je me suis inspirée d’une de ces recettes pour la reproduire en version healthy.

J’aime bien la version verrine : c’est joli à présenter mais c’est surtout plus rapide et plus pratique lorsqu’on est que deux à en manger à la maison. J’ai gardé le restant pour refaire le montage quand on en aura envie à nouveau (AKA le lendemain).

Bref, voici ce qu’il vous faut pour la crème de citron :

  • 3 œufs,
  • Le jus de trois petits citrons,
  • Le zeste d’un citron,
  • 1 c.a.s de fécule de maïs (Maizena),
  • 3 c.a.s de miel (ça pourrait marcher avec du sucre aussi).

Dans une casserole, mélanger le jus de citrons au zeste. Rajouter la fécule et fouetter vigoureusement. Le mélange est déjà un peu plus épais.
Dans un bol, mélanger les œufs et le miel.
Rajouter le mélange d’œufs à celui du jus de citron dans la casserole et bien mélanger à l’aide d’un fouet jusqu’à obtenir la texture désirée.
Retirer du feu et laisser refroidir.

J’ai trouvé mon mélange un peu épais, alors avant de servir, j’ai rajouté quelques gouttes de lait d’avoine pour liquéfier la crème.
Aussi, le moins vous mettez de miel ou de sucre, le plus acide sera votre crème. À vous de doser selon votre goût.

 

Pour le genre de crumble :

  • 150g de flocons d’avoine mixés, (1/2 tasse + 1 c.a.s)
  • 90g de farine d’amandes ou amandes en poudre, (1/4 T + 2,5 c.a.s)
  • 4 c.a.s d’huile de coco liquide (ou autre),
  • 3 c.a.s de miel ou sirop d’érable.

Bien mélanger tous les ingrédients secs (parfois je rajoute de la farine de coco ou des flocons),
Rajouter les ingrédients liquides pour ramasser la pâte,
Étaler sur une plaque et mettre au four.

On laisse environ 10 à 15min dans un four à 350F en s’assurant de remuer le mélange de temps en temps pour ne pas que ça brule.

Sortir du four et laisser refroidir.

Finalement, assembler vos verrines comme vous le souhaitez et déguster ou conserver au frais.

Note: vous pouvez également remplacer le crumble par des biscuits réduits en miettes ou par du granola.

18 mai 2020 2 comments
0 Facebook Twitter Google + Pinterest