Home Fitness
Category

Fitness

Dans la liste des éléments qui participent à l’amélioration de la qualité de notre peau, on retrouve le sport. Combien de fois je remarque ce petit teint de pêche que j’ai tout de suite après mon entraînement. La transpiration aide à éliminer les impuretés et les cellules mortes de notre épiderme qui sont évacués à travers les pores. Ça tombe bien en plus parce que dans la vie, je ne suis pas une personne qui transpire beaucoup alors je suis trop contente quand je me surprends à transpirer pendant mes entraînements.

Pour faire durer ce petit teint bonne mine et ne pas obstruer nos pores, il faut prendre soin de notre peau avant, pendant et après l’entraînement.
Voici quelques règles à suivre.

Avant l’entrainement 

Ce n’est pas discutable : il faut se nettoyer la peau. Les toxines sont éliminées à travers les pores et il ne faut pas leur barrer le chemin. Mis à part la transpiration, nos pores sont très dilatés durant l’activité sportive. À chaque fois, j’imagine ma peau qui absorbe le maquillage et ça me fait tellement peur que j’en fais une obsession! Impossible pour moi de m’entrainer avec une peau maquillée. Alors je prends le soin (et le temps) de me démaquiller avec une huile que je masse bien et que je retire à l’aide d’un coton ou d’un linge humide. Ensuite, j’applique un tonique pour m’assurer qu’il ne reste aucun résidu de maquillage sur mon visage. Je m’hydrate ensuite le visage avec une crème assez légère (un gel ferait l’affaire) qui ne viendra pas encombrer mes pores.

Produits (s’applique seulement si je porte du maquillage) :
Huile démaquillante : je n’ai pas de favorite à transporter, je prends n’importe quelle huile que j’ai en petit format.
Tonique : format mini Thayers.
Hydratation : Crème légère hydratante de Jowaé car je la trouve assez légère pour ne pas obstruer mes pores durant l’entrainement ou parfois juste un sérum ou une huile de jojoba.

Pendant l’entrainement 

Là je ne vous demande pas d’appliquer des soins mais plutôt de prendre soin de votre peau autrement. D’abord, évitez de toucher votre peau durant l’entrainement. Les machines sont sales (oui, peu importe le gym que vous fréquentez) et peu importe où vous touchez, il y aura des bactéries. Vous n’avez donc pas envie de vous mettre ça sur le visage. Ensuite, hydratez-vous! Et par là, je veux dire, buvez de l’eau. Dans mon cas je prends des petites gorgées d’eau à chaque fois que j’en ressens le besoin. Si dans votre cas vous n’avez pas soif, veillez tout de même à boire chaque 20min ainsi qu’à la fin de votre séance.

Après l’entrainement 

Une petite douche (avec des jets froids vers la fin) pour éliminer la sueur est suffisante pour moi. Je ne me lave pas les cheveux tous les jours. Pour mon visage, j’utilise un tonique pour nettoyer ma peau et retirer toute la sueur qui a pu s’y accumuler. J’enchaine avec un sérum et une crème.

Produits
Douche : gel concentré mini Yves Rocher (100mL = 40 DOUCHES!).
Tonique : Thayers.
Hydratation : huile de jojoba  (vu que je ne traine qu’une huile avec moi) + crème hydratante du moment (ça dépend du temps qu’il fait et des besoins de ma peau).

30 octobre 2018 0 comment
1 Facebook Twitter Google + Pinterest

À la maison, je peux dire qu’on est une famille de sportifs. Zak a toujours fait partie d’équipes sportives : basketball et soccer. Sinon, on fait plusieurs autres activités comme du tennis, de la course (surtout quand il fait beau) et des entrainements à l’intérieur presque tous les jours. C’est très demandant pour notre corps et pour nos muscles. Depuis qu’on s’est mariés, je dis que j’ai épousé un petit vieux : douleurs au niveau du dos, de l’épaule et du genou. Et puis, ça ne va pas en s’améliorant… C’est drôle parce que je vous écris l’article en étant dans une salle de l’hôpital en attendant que Zak finisse son opération du genou. Une déchirure du ménisque et du ligament lors d’un match de soccer. Mon mari, c’est un amoureux du sport et rien ne l’arrête. Il attend une journée et repart à son entrainement et puis parfois il oubli de s’échauffer et c’est comme ça que ces douleurs se déclenchent à nouveau.

J’ai donc pensé à vous écrire un article sur l’importance de l’échauffement avant un entrainement.

 

Pourquoi on s’échauffe ?

On prépare nos muscles mais aussi notre cerveau pour un exercice physique. Notre rythme cardiaque augmente graduellement et il en est ainsi pour notre circulation sanguine à travers nos muscles, tendons et ligaments. On peut donc éviter certaines blessures musculaires et aussi augmenter la flexibilité de nos tendons.

L’échauffement n’est pas utile seulement pour éviter les blessures musculaires. Voici quelques autres avantages :

  • Lubrifier nos joints afin de faciliter nos mouvements,
  • Augmenter la température de nos flux sanguin afin de nous permettre de tenir plus longtemps,
  • Augmenter le taux d’oxygène qui se rend à nos muscles,
  • Préparer notre cœur à une activité physique pour avoir le contrôle sur notre pression sanguine,
  • Permettre une meilleure performance.

Combien de temps doit durer l’échauffement?

Ça dépend du type d’entraînement qu’on s’apprête à faire. Généralement, 10 minutes me suffisent avant mes séances de HIIT.

Revenons à l’histoire de Zak…

Pour soulager ses muscles et l’aider à performer (ou parfois à survivre), il me demande de le masser avec la crème antidouleur de Novarnica. Pour tout vous dire, je me demande si c’est une excuse ou si ça soulage vraiment sa douleur. Blague à part, depuis quelques mois déjà, c’est le seul produit que j’utilise pour soulager ses douleurs de dos et ça marche à merveille. C’est aussi le cas pour moi : pour ne pas manquer une séance d’entrainement à laquelle j’ai envie d’assister, je l’applique avant d’y aller. Je suis aussi rassurée qu’il s’agisse d’un antidouleur de source naturelle.

L’Arnica est une plante utilisée depuis des siècles à des fins curatives et plusieurs études scientifiques prouvent ses nombreux effets positifs sur certains bobos comme les douleurs musculaires et articulaires.

La crème Novarnica Antidouleur n’est pas seulement pratique pour les maux de dos mais aussi pour les foulures, les entorses, les crampes, l’arthrite et les ecchymoses.

La marque offre aussi un Spray antidouleur pour une application plus rapide et une crème (ou spray) pour les pieds que j’ai d’ailleurs appliqués après avoir passé une journée debout à l’hôpital et ça m’a fait un bien fou. Par contre, il ne faut pas oublier, qu’aucune crème ni médicaments ne pourront vous éviter des blessures. Vous devez écouter votre corps et connaître vos limites. Il est vrai que cet article est commandité par Novarnica, par contre je vous assure que c’est un produit que l’on utilisait avant cette collaboration et que l’on continuera à utiliser. Je tiens aussi à vous dire que si vous avez des douleurs persistantes, je vous conseille fortement de consulter un médecin afin d’avoir un suivi approprié.

 

Et vu que plusieurs d’entre vous m’ont déjà posé la question concernant les points de vente, voici un lien pour mieux vous orienter : par ICI. 

13 mars 2018 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest